Check-list

MA MÉTHODE POUR GARDER LA MOTIVATION

S’améliorer et devenir meilleur un peu chaque jour se travaille au quotidien. C’est pourquoi la volonté seule ne suffit pas pour garder la motivation. C’est la répétition des actions que je vais mettre en place qui m’aidera à garder la motivation pour atteindre mon objectif.

Mais de quelles actions s’agit-il ? La volonté est la pièce maîtresse pour garder sa motivation mais nous allons voir que de nombreuses astuces sont à notre disposition pour nous aider.

“Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Ma méthode pour garder la motivation” organisé par le blog “Heureux tout simplement” que j’apprécie beaucoup et que j’ai découvert à travers à cet article : 3 habitudes du matin pour être heureux.”

Je cible mon objectif 

Objectif ciblé
Objectif ciblé, par Free-Photos, Pixabay

J’utilise la méthode SMART. Elle permet de cibler précisément l’objectif à travers 5 indicateurs :

  • Spécifique

En effet, l’objectif doit être spécifique et précis. Par exemple, « Je veux maigrir ». Oui mais pourquoi ? Il est important de répondre à ce pourquoi. Pour ma santé ? Pour me sentir mieux dans mon corps ? Pour pouvoir rentrer dans cette petite robe au mariage de mon meilleur ami ? Si je cherche à maigrir sans préciser ce que cela va m’apporter spécifiquement, il sera difficile pour moi de rester motivée.

  • Mesurable

L’objectif doit être mesurable en quantité ou en qualité. Si je reprends mon exemple ci-dessus, je dois répondre à la question « je veux perdre combien de kilos ? ». Ainsi, l’objectif est précis et je sais où je vais.

  • Acceptable 

Il faut se fixer un objectif ambitieux mais atteignable, dont on peut suivre l’évolution.

  • Réaliste

Vouloir perdre 20 ou 30 kg ne demande pas la même implication que de vouloir en perdre 5. Si je veux avoir la ligne de Charlotte Gainsbourg alors que je fais 1m50 et du 90D, il faut peut-être que je revois le modèle  correspondant à mon objectif…

  • Temporellement défini

Le délai de réalisation de mon objectif doit être clair. Je peux me donner 3 mois, 5 mois ou même 1 année pour ma perte de poids. Mais ce délai doit être défini dès le départ.

Avec un objectif parfaitement clair et défini, ma motivation sera au top !

Je découpe mon objectif en sous-objectifs

Je peux me fixer des objectifs intermédiaires, à court et long terme. Si je veux perdre 10 kg en 1 année, je me dis que je devrais en avoir perdu 5 dans 6 mois.

Toujours avec mon exemple de perte de poids, il va falloir que j’ai à ma disposition plusieurs moyens. Je vais devoir jouer sur l’alimentation, l’activité physique, le stress peut-être, agir envers moi-même avec bienveillance, demander l’aide d’un nutritionniste, d’un coach ? Je dois mettre tout en oeuvre pour la réussite de mon objectif. Que vais-je changer au niveau de l’alimentation ? Quelle activité physique vais-je faire ? Comment ? À raison de combien de fois par semaine ? Pendant combien de temps ? Pour chaque « sous-objectif », je peux reprendre la méthode SMART.

Je cherche de l’aide

Obtenir de l’aide peut vraiment aider à garder la motivation. Avoir un compagnon de route qui a le même objectif que moi pour se soutenir mutuellement peut être d’une très grande aide.

Je peux aussi choisir de dire à mes proches que j’ai décidé de perdre 10 kg pour avoir leur attention et leur soutien. La pression sociale peut m’aider à garder la motivation : « je leur ai dit que j’allais perdre 10 kg, il faut que je tienne parole ! ».

Je reste concentré(e)

Concentration
Concentration, par Mariana Anatoneag, Pixabay

Dans le cadre de la perte de poids (mais tout le temps d’ailleurs !), manger en pleine conscience, être complètement à ce qu’on fait apporte de la qualité à notre action. Si je mange devant la TV, je vais avoir tendance à manger plus, à ne pas faire attention à ce que je mange (aux saveurs, aux odeurs), à manger plus vite… Et ça ne va pas faciliter ma perte de poids…! Je dois mettre en place les conditions adéquates à la réalisation de mon objectif. Je coupe le téléphone ou je réponds plus tard, je ne regarde pas mes mails en mangeant, je mastique bien avant d’avaler, je mets toutes les chances de mon côté en pensant à mon objectif !

Je fais des choix

Mon objectif et mes sous-objectifs sont maintenant clairement définis alors je fais des choix qui me permettront d’atteindre mon objectif final. Si je prends l’exemple du maintien de l’activité physique lors de la perte de poids, je peux être souvent découragée… Pour garder la motivation, je mets en place des habitudes, une routine à laquelle je ne dérogerai pas. Je décide donc de :

  1. Ne pas faire l’impasse sur une séance d’entraînement. Je ne la prends pas à la légère.
  2. M’entraîner même après une rude journée. Le sentiment d’impuissance car on n’arrive pas à contrôler tout ce qui nous arrive est normale, il n’y a pas de honte à avoir. Mais en revanche, j’ai le pouvoir de faire ma séance d’entraînement qui va me rendre plus forte.
  3. Triompher d’une séance d’entraînement difficile. Je me challenge pour pouvoir être fière de moi ensuite !
  4. Ne pas écouter la voix du doute et je ne me cherche pas d’excuses ! Cette petit voix qui crie parfois très fort trouve tout plein d’excuses pour ne pas faire cette horrible séance de sport : pas le temps, pas l’énergie, pas le moral… Pas question ! Il faut le courage d’ignorer cette voix. Les excuses sont partout. Je reste à la maison car il pleut, je reste au lit car il est trop tôt, je regarde la TV car je suis fatiguée… Il faut juste s’y mettre !

Je fais une to-do list

J’adore faire des listes ! Je note chaque chose à faire. Chaque matin, je dresse une liste des 3 actions les plus importantes à faire dans la journée, puis j’ajoute les autres moins essentielles.

To do list avec jeune femme utilisant un ordinateur, par Tierney

Si je garde l’exemple de la perte de poids, je peux programmer ce que je vais manger dans la journée, quelle séance de sport je vais faire et une autre chose importante à accomplir en dehors de mon objectif. Je note les autres choses moins importantes ensuite. Et je raye avec un plaisir immense chaque tâche accomplie dans la journée !

Je fais une check list !

Chaque semaine ou chaque mois, je dresse une liste des choses que j’ai accomplies pendant la période choisie et je me félicite ! Ça me booste et m’aide à garder ma motivation pour pouvoir continuer à avancer. Je n’ai pas fait tout ça pour rien, alors je continue !

Text sign done and check mark on a sticky note. Pastel colors. By Edalin
Post-it avec done, by Edalin

J’agis comme si j’étais motivé(e)

« J’aime pas le sport… » Eh bien je vais faire comme si ! Je vais aller courir ou faire mon TABATA en faisant mine d’être très motivée ! C’est un peu la méthode Coué, mais plus je le fais et plus ça marche ! Je mime la motivation.

Je mets en place un système de récompense

Récompense
La carotte, par Thomas Ulbrich, Pixabay

Le cerveau fonctionne comme ça ! Pour une séance de sport effectuée, je me récompense avec un film ou ce que je veux ! Si je ne mange pas cette part de gâteau qui me fait saliver, demain j’aurai le droit à 1 ou 2 carrés de chocolat noir demain, par exemple… Grâce à cette astuce, j’entretiens ma motivation comme personne. Je peux même m’amuser à dresser une liste de ce que souhaite et m’offrir telle chose pour telle action effectuée. Cela peut devenir un jeu, une chasse au trésor !

Je me fais du bien, je me change les idées

Je me félicite pour chaque petit pas accompli et je me traite avec amour. J’ai fait des choix difficiles alors je reste bienveillante envers moi-même. J’essaie de garder une attitude positive.

Je vais prendre l’air, je pense à autre chose, j’écoute de la musique, je lis un bouquin, je caresse mon chat, je pratique la cohérence cardiaqueJe m’accorde des moments rien qu’à moi pour me ressourcer.

Je sors un peu de mon objectif pour mieux y revenir après.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. 

Citation de Ovide ; Les remèdes à l’amour – env. 10 ap. J.-C.

Garder à l’esprit que chaque pas accompli est un pas vers la réussite de son objectif.

Et si je craque…?

J’appelle un ami !! Nous l’avons déjà vu précédemment mais bien s ‘entourer est essentiel. Craquer est normal, personne n’arrive au succès sans échec, ça fait parti du chemin. Ce n’est que pour mieux rebondir. Il ne faut pas avoir peur d’échouer, c’est le meilleur moyen pour être découragé et perdre sa motivation.

Alors, prêt à suivre mes conseils pour garder une motivation au top ? Dites-moi dans les commentaires ce que vous aimeriez relevé comme défi !

Si vous aimez, partagez-le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Published by

6 thoughts on “MA MÉTHODE POUR GARDER LA MOTIVATION

    1. Merci Isabelle ! Je suis sûre que ton enfant intérieur est assez puissant pour palier à ces oublis 😉

  1. Top Déborah,
    Ton article permet de trouver de réelles astuces à mettre en place de façon pratique pour garder le cap.
    Au plaisir de te lire à nouveau,
    A bientôt

  2. J’ai aussi pris le coup de faire une check-list, sous forme de bilan : au lieu de voir ce qui n’a pas été fait, cela permet de voir au contraire Tout ce qui a avancé ! je l’ai fait le mois dernier sous forme de bilan mensuel et l’ai posté sur ma page facebook (doublement utile) : je me rends compte et cela permet à ceux qui me suivent de voir l’envers du décor 😉

    1. Oui Caroline, rien de mieux pour se remonter le moral et continuer dans la bonne direction ! Très bonne idée de la publier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *